Le 15 mai 

Un instant

Théâtre
Théâtre couvert

« J’aurais voulu faire constater aux sceptiques que la mort est une maladie dont on revient » écrit Marcel Proust. Jean Bellorini lui emboîte le pas en adaptant à la scène cette œuvre inépuisable qu’est À la recherche du temps perdu.

Des quelques trois mille pages qui composent À la recherche du temps perdu, écrites entre 1906 et 1922, portées par un style incomparable, Jean Bellorini et Camille de La Guillonnière conservent les passages de l’enfance fragile de l’auteur auprès de sa mère, et la relation tendre et profonde avec sa grand-mère, jusqu’à la mort de celle-ci. Sur le plateau, avec une grande délicatesse, les souvenirs s’entremêlent avec le passé de la comédienne Hélène Patarot. Dans un décor à la fois sobre et somptueux, un moment d’intimité partagé qui résonne au plus profond des cœurs et fait surgir tel un écho vibrant nos propres souvenirs dans une communion d’âmes.

Production Théâtre Gérard Philipe, Centre Dramatique National de Saint-Denis.
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg ; TKM Théâtre Kléber-Méleau, Renens ; Théâtre de Caen ; La Criée-Théâtre National de Marseille.
Photo © Pascal Victor
Texte © cie

mai
mai — mai
  • vendredi 15 mai 20h30
Durée : 1h45
D’après À la recherche du temps perdu de Marcel Proust
Adaptation Jean Bellorini, Camille de La Guillonnière et Hélène Patarot
Mise en scène Jean Bellorini
Avec Hélène Patarot et Camille de La Guillonnière et le musicien Jérémy François
Scénographie et lumière Jean Bellorini
Costumes Macha Makeïeff
Création sonore Sébastien Trouvé
Perruque Cécile Kretschmar
Assistanat à la scénographie Véronique Chazal
Assistanat aux costumes Claudine Crauland
Billetterie en ligne Abonnements