Du 13 décembre  au 14 décembre

La Fin de l’homme rouge

Théâtre coproduction
Théâtre couvert

Comment l’utopie communiste a viré au cauchemar. À travers des témoignages restitués par des comédiens hors pair, Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature 2015, dresse un réquisitoire implacable.

Il y a celui pour qui la liberté « c’est l’odeur d’une saucisse bien grasse ». Celle qui a grandi au Goulag où elle a vu sa mère disparaître. Celle dont le mari a été irradié après la catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Ou encore l’ancien membre du parti communiste qui a appelé son fils Octobre en hommage à la Révolution. Dans La fin de l’homme rouge, Svetlana Alexievitch donne la parole à des hommes et des femmes croisés au cours des quarante années qu’elle a passé à parcourir l’URSS – puis, à partir de 1991, les restes de cet « empire ». Ces témoignages souvent bouleversants sur l’échec d’une utopie biaisée dès le départ, Emmanuel Meirieu les restitue dans ce spectacle sobre et puissant porté par des comédiens impeccables : d’Evelyne Didi à André Wilms, en passant par Anouk Grinberg, Jérôme Kircher ou Xavier Gallais.

Production La Criée - Théâtre National de Marseille ; Le Bloc Opératoire. Coproduction Le Liberté, scène nationale de Toulon ; ExtraPôle Provence-Alpes-Côte d’Azur* ; Les Gémeaux/Sceaux/Scène nationale ; Les Théâtres - Théâtre du Jeu de Paume - Aix-en-Provence ; Théâtre National de Nice, Centre Dramatique National Nice Côte d’Azur ; L’Arc Le Creusot ; Châteauvallon, scène nationale ; DSN - Dieppe Scène Nationale.
*Plateforme de production soutenue par la Région Sud - Provence-Alpes-Côte d’Azur rassemblant le Festival d’Avignon, le Festival de Marseille, le Théâtre National de Nice, Centre Dramatique National Nice Côte d’Azur, La Criée - Théâtre National de Marseille, Les Théâtres, Anthéa- Antipolis Théâtre d’Antibes, la scène nationale Châteauvallon-Liberté et la Friche la Belle de Mai.
Photo © Nicolas Martinez
Texte © Hugues Le Tanneur

décembre
décembre — décembre
  • vendredi 13 décembre 20h30
  • samedi 14 décembre 20h30
Durée : 1h45
D’après le roman de Svetlana Alexievitch, Prix Nobel de Littérature 2015
Adaptation et mise en scène Emmanuel Meirieu
Avec Stéphane Balmino, Evelyne Didi, Xavier Gallais, Anouk Grinberg, Jérôme Kircher, Maud Wyler, André Wilms et la voix de Catherine Hiegel
Traduction Sophie Benech
Musique Raphaël Chambouvet
Costumes Moïra Douguet
Maquillages Roxane Bruneton
Lumières, décor et vidéo Seymour Laval et Emmanuel Meirieu
Son Raphaël Guénot et Félix Muhlenbach
Billetterie en ligne Abonnements