Du 1er février  au 2 février

TRANS (Més Enllà)

Didier Ruiz

Théâtre coproduction
Théâtre couvert

Après Une longue peine sur l’enfermement en prison, Trans (més enllà) est le second volet d’un diptyque consacré aux invisibles, des êtres enfermés dans un corps étranger qui rejettent l’identité de genre assignée. Là encore, la pièce implique sept témoins et porteurs de mémoire, de leur vécu et de leurs expériences intimes. Là encore, la compagnie des Hommes défend un théâtre de l’humanité qui œuvre au rapprochement de personnes éloignées, interroge les clivages et démonte les clichés qui ont la vie dure. Sur le plateau nu architecturé par la lumière, la parole de ceux et celles que Didier Ruiz a rencontrés se libère, en catalan ou en espagnol, pour raconter leur transformation, l’accompagnement de leurs proches ou leur éloignement, l’amour ou le désamour… Justesse de ton, respect de l’autre, humilité, empathie : Didier Ruiz et son complice Tomeo Vergés, chorégraphe, plongent le spectateur dans une écoute démultipliée. Une attention complice.

Pièce en espagnol et catalan surtitrée en français.

Festival Avignon In 2018

L’un vers l’autre le film réalisé par Stéphane Mercurio sur la création de TRANS (més enllà) sera diffusé sur France 3 dans l’émission de court métrage LIBRE COURT, le vendredi 29 mars en 3ème partie de soirée vers 0h30

Production Emilie Raisson / Diffusion Mina de Suremain / Production déléguée : La compagnie des Hommes / Coproduction : Teatre Lliure Barcelone, Fontenay-en-Scènes/Fontenay-sous-Bois, Arpajon – La Norville – Saint-Germain-lès-Arpajon, Théâtre de Chevilly-Larue, Châteauvallon scène nationale, Le Channel scène nationale de Calais, Théâtre Paul Eluard/Choisy-le-Roi, Théâtre de l’Agora scène nationale Evry Essonne. Avec le concours d’Angels Nogué i Solà pour le recrutement des participants. La compagnie des Hommes est subventionnée par la Région Ile-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle, par la DRAC Ile-de-France et le Département de l’Essonne pour sa résidence à Arpajon, La Norville et Saint-Germain-lès-Arpajon.

février
février — février
  • vendredi 1er février 20h30
  • samedi 2 février 20h30
Durée : 1H10
Mise en scène Didier Ruiz
Collaboration artistique Tomeo Vergés
Assistanat à la mise en scène Monica Bófill
Scénographie Emmanuelle Debeuscher
Création lumière Maurice Fouilhé
Création sonore Adrien Cordier
Images Lucille Aschehoug, Clothilde Evide, Aurore Fénié, Arthur Gaillon, Yu-Heng Lin et Julia Nuccio
Régie vidéo Zita Cochet
Traduction / sur-titrage PANTHEA
Avec Neus Asencio,Clara Palau, Daniel Ranieri del Hoyo, Raül Roca Baujardon, Ian de la Rosa, Sandra Soro Mateos, Leyre Tarrason Corominas
Billetterie en ligne
Châteauvallon Hors scène

Châteauvallon Hors scène

L’été dernier, Châteauvallon proposait un projet participatif, ludique et pédagogique autour du retour des lucioles, en faveur de la biodiversité.

Cette initiative s’inscrit dans le projet ambitieux de la direction de Châteauvallon, qui aspire, dans la lignée de ses fondateurs, à faire de ce théâtre et site remarquable, un lieu de vie riche de propositions artistiques et participatives, que ce soit dans le domaine de l’art, de la botanique, de la biodiversité, de l’architecture, de la gastronomie et du sport.

Aujourd’hui, grâce à cette première expérience qui a rassemblé un très grand nombre d’entre vous, nous vous invitons à de nouveaux rendez-vous thématiques qui jalonneront la saison sur des sujets variés : Châteauvallon Hors scène. L’entrée est libre, les interventions sont gratuites et à vivre en famille.

Nous sommes heureux de vous donner rendez-vous

Dimanche 2 février pour ce premier Hors scène.

Au programme :

  • 11h Table ronde sur l’état du projet pour le retour des Lucioles à Châteauvallon

  • 12h30 Brunch (sur réservation 20€ adultes / 12€ enfants)

  • 14h Conférence interactive et ludique sur le sujet de la biodiversité menée par Cyril DUFER de l’association Bio-Sphère :

Depuis son apparition sur Terre, il y a 4 milliards d’années, la vie n’a cessé d’évoluer et de se diversifier. Elle offre des biens irremplaçables et indispensables à notre quotidien. Longtemps ces ressources vivantes nous ont paru inépuisables. Pourtant, cette extraordinaire biodiversité est aujourd’hui menacée. En effet, sous l’effet du dérèglement climatique, des pollutions et des pratiques intensives de production et de consommation, c’est tout le monde du vivant qui est aujourd’hui en danger.
Il devient donc urgent de sauver ce qui peut encore l’être.
Sans quoi c’est l’avenir de l’homme qui est en danger.
Cette conférence est accompagnée de films et d’images spectaculaires, projetés sur grand écran et en interactivité avec le public, grâce à l’utilisation de boîtiers de vote électronique.

Pour toute information complémentaire, Tiphaine Chopin, chargée des relations avec le public et du projet, répondra à vos demandes au 04 94 22 02 02 ou par mail à l’adresse suivante tiphaine.chopin@chateauvallon.com

Invitation à la présentation du Festival d’été 2020

Invitation à la présentation du Festival d’été 2020

Cher public,

Vous le savez ou vous allez le découvrir, l’été à Châteauvallon est un moment particulièrement chaleureux et convivial. L’an dernier vous êtes venus nombreux assister aux Crépuscules et aux Nocturnes dans cet endroit privilégié et unique qui surplombe la belle rade de Toulon, et nous avons vécu des soirées inoubliables. Alors que le monde est en mutation, et parfois en grande tension, et que les peuples peuvent être poussés vers le rejet de l’autre et le repli sur soi, nous avons imaginé la programmation de cet été 2020 sous le signe de la fraternité entre l’Orient et l’Occident. Nous voulons poursuivre cette magnifique pluridisciplinarité qui voit se croiser tous les arts de la scène et nous ouvre aux mystères profonds qui font nos vies. Nous recevrons des danseurs, des acrobates, des musiciens, des chanteurs, des circassiens et des gens de théâtre, tous d’immenses artistes venus de l’Orient lointain, de la Méditerranée, d’Europe et aussi bien sûr les artistes talentueux de notre région.

Nous sommes heureux de vous inviter à la présentation du programme du Festival d’été lundi 27 janvier à 19h.

Pour y assister, réservez au 04 94 22 02 02 ou 04 98 00 56 76
par mail : reservation@chateauvallon.com et reservation@theatreliberte.fr

Nous en profitons pour vous souhaiter une excellente nouvelle année.
Au plaisir de vous retrouver,

Charles Berling et Pascale Boeglin
Directeurs de la scène nationale Châteauvallon-Liberté

Navette gratuite Pour tous vos spectacles à Châteauvallon

Navette gratuite

Dans une démarche environnementale et afin d’améliorer l’accessibilité au site de Châteauvallon et de permettre aux personnes sans permis ou sans véhicule d’assister plus librement à ses événements, Châteauvallon, en partenariat avec RMTT réseau Mistral, a le plaisir de vous annoncer la mise en place régulière d’une navette gratuite au départ de l’arrêt place de la Liberté vers Châteauvallon pour tous ses spectacles.

Depuis le 15 novembre, une navette gratuite vous emmène à Châteauvallon. Elle dessert l’ensemble des arrêts sur son itinéraire, comme indiqué sur le plan à télécharger ici

► Pour les spectacles à 20h30 : la navette partira de la place de la Liberté à 19h20
pour une arrivée à Châteauvallon à 19h45

► Pour les spectacles à 20h : la navette partira de la place de la Liberté à 18h50
pour une arrivée à Châteauvallon à 19h15

► Pour les spectacles à 15h : la navette partira de la place de la Liberté à 13h50
pour une arrivée à Châteauvallon à 14h15

Vous pouvez utiliser les lignes du réseau qui passent par l’arrêt " Liberté ", en correspondance avec la navette. Si besoin, utilisez le parking des Lices, garez votre véhicule et empruntez la navette à l’arrêt " Gare ".

Dans le sens retour, la navette partira de Châteauvallon 15 à 20 minutes après la fin du spectacle en fonction des correspondances.

Vous pouvez utiliser Les Nocturnes en correspondance à l’arrêt Liberté les jeudis, vendredis et samedis :

• Ligne 1 vers La Valette / La Coupiane
• Ligne 3 vers Le Mourillon
• Ligne 19 pour les Gardéens
• Ligne 18 pour les Seynois