`
Du 16 février au 17 février

BOVARY

Théâtre

Évoquant le scandale provoqué par Madame Bovary de Gustave Flaubert, et le procès intenté à l’écrivain pour outrage à la morale publique et religieuse, la pièce interroge la puissance des mots. Plus précisément le danger des mots, selon l’expression de l’auteur et metteur en scène portugais dont le théâtre se fonde sur « l’amour des textes, la joie de vivre, la liberté sur scène, la fête ». Sur une scène parsemée des feuillets que l’on imagine tirés du roman ou des actes du procès, cinq comédiens, Jacques Bonnaffé, David Geselson, Grégoire Monsaingeon, Alma Palacios et Ruth Vega-Fernandez incarnent tous les personnages du livre, l’auteur lui-même, mais également l’accusation et la défense. Une fois encore Tiago Rodrigues réussit à transmettre son amour de la langue par ses inventions scéniques et l’humour qu’il distille à l’envi.

Texte et mise en scène par Tiago Rodrigues
D’après Madame Bovary de Gustave Flaubert et le procès Flaubert
Traduction française Thomas Resendes
Avec Jacques Bonnaffé, David Geselson, Grégoire Monsaingeon, Alma Palacios , Ruth Vega Fernandez
Lumières Nuno Meira
Scénographie et costumes Ângela Rocha
Construction décor Marion Abeille
Régie générale Frank Condat
Régie lumière Véronique Bosi
  • horaires
  • vendredi 16 février 20h30
  • samedi 17 février 20h30
Les spectacles à venir