`
Du 14 novembre au 15 novembre

AGLAE

Théâtre

Aglaé est prostituée, c’est son métier. Elle l’est encore malgré ses 70 ans et fortune faite. C’est son métier, à Marseille. C’est sa vie, racontée sans filet à Jean-Michel Rabeux. Ce sont ses mots, ou presque, qui coulent de la bouche de Claude Degliame. Elles étaient faites pour se rencontrer. De leur confiance mutuelle est né ce monologue taillé sur mesure pour la comédienne qui « rend justice à sa vivacité, sa drôlerie, son impitoyable sens du réel, sa différence, sa monstruosité rigolarde ». Assis sur des tabourets noirs, les spectateurs voient Claude Degliame revêtue d’une nuisette de soie noire et dentelle, ses longues jambes gainées de noir, et entendent les mots crus d’Aglaé qui déroulent le fil de sa vie hors norme, riche, transgressive. Dans cette ambiance bar de nuit, sa présence, sa gouaille et sa dégaine uniques hypnotisent le spectateur en un quart de seconde. D’ailleurs, Claude Degliame a déjà eu les préférences de Claude Régy, Jacques Lasalle, Antoine Vitez, Olivier Py, Jean-Michel Ribes… Claude-Aglaé sont deux Dames, avec majuscule.

Texte et mise en scène Jean-Michel Rabeux
D’après les mots d’Aglaé
Avec Claude Degliame
Scénographie Jean-Michel Rabeux et Jean-Claude Fonkenel
Lumières Jean-Claude Fonkenel
Assistanat à la mise en scène Vincent Brunol
Régie générale Denis Arlot
  • horaires
  • mardi 14 novembre 20h30
  • mercredi 15 novembre 19h30
Les spectacles à venir