`
Du 9 juin au 10 juin

WATER ON MARS

Cirque

Trois jeunes jongleurs américains et suédois, six mains en mouvement, 100 anneaux propulsés, 21 balles jonglées, 15 massues aimantées, 15 barres chocolatées virevoltantes, 6 boites en plastique, 10 rouleaux de papier toilette et des milliers de captures : c’est sûr, Water on mars décoiffe ! Sans oublier une panoplie d’astuces physiques, de la break dance, des images atmosphériques dynamiques et un beat électro pour garder le rythme. Tony Pezzo, Wes Peden et Patrik Elmnert sont les meilleurs guides pour voyager dans le cosmos tout en restant bien accrochés à notre siège. Avec eux, pas une minute à perdre, ils jonglent en tous sens, défient les lois de la physique, inventent des châteaux de cartes éphémères dans un spectacle haut en couleur et en intensité musicale. Débridée dans l’esprit, rigoureuse dans la technique, Water on mars est une performance récréative qui se joue à vitesse grand V !

WES PEDEN
TONY PEZZO
PATRICK ELMNERT

1OO anneaux
21 balles
15 massues
15 barres chocolatées
6 boîtes en plastiques
10 rouleaux de papier toilette
  • horaires
  • vendredi 9 juin 20h30
  • samedi 10 juin 20h30
Les spectacles à venir
PRODUCTION CHÂTEAUVALLON

Ziryab

Produire, coproduire c’est accompagner les artistes dans leur démarche de création à travers des résidences, de la mise à disposition de lieux de travail, de l’accueil technique et financier.
Produire, coproduire, c’est aussi partager des aventures humaines et artistiques, tisser du lien entre le public et les artistes qui deviennent de vrais compagnons de route.
Chaque année, Châteauvallon-Scène Nationale accompagne plus d’une vingtaine de spectacles. Aujourd’hui, il s’agit de près d’une quarantaine de spectacles coproduits par Châteauvallon-Scène nationale qui sont présentés dans toute la France et à l’international chaque saison.

Daniel San Pedro a plusieurs fois expérimenté le mélange des cultures qu’il aime confronter, comme une invitation au voyage et à la poésie. Cette fois, il met en scène la biographie du musicien irakien Abu el-Hassan Ali ben Nafi, écrite comme un conte des mille et une nuits par Jesus Greus, historien et artiste espagnol. Daniel San Pedro franchit siècles et continents pour aller à la rencontre du surnommé Ziryab, et raconter son fabuleux périple jusqu’à Cordoue. Cette histoire vraie, récit à deux voix et en musique pourrait commencer par « Il était une fois à Bagdad »… La création aura lieu à Casablanca et la première en France à Châteauvallon où le projet est né sous forme de lectures en appartement dans les quartiers, les centres sociaux et les lycées.
Le spectacle est donc un retour à la source, mais aussi l’aboutissement du propre voyage de Daniel San Pedro, metteur en scène et interprète. Il a traversé la Méditerranée, travaillé avec Fatym Layachi et Mhamed El Menjra, mêlé le Français, l’Arabe et l’Espagnol aux sons de la musique Arabo-Andalouse inventée par Ziryab. Tout un symbole.