`
Du 7 juillet au 8 juillet

REVERSIBLE

CIE LES 7 DOIGTS DE LA MAIN

Cirque

Les 7 Doigts de la main œuvrent à la création d’un cirque d’auteur qui a joliment laissé ses empreintes à Châteauvallon : Psy, Traces, Séquence 8, Cuisine & Confessions. Sauf que dans Réversible, la main compte 8 doigts ! Huit individus pris au piège d’espaces intérieurs aux portes closes, mais qui se croient à l’abri des regards indiscrets. Par l’artifice du théâtre, tout est possible, même scruter par le trou de la serrure leur univers intime où se déploie le théâtre des idées, des émotions, des peurs et des désirs… Faisant fi des interdits, Réversible titille notre curiosité : que se passe-t-il derrière les portes closes ? Quel chaos tente-t-on de dissimuler derrière les rideaux ? Leur histoire peu à peu se dévoile au fil de leurs gestes et paroles, de leurs danses et acrobaties, et nous confronte à ces mêmes questions : qui sommes-nous réellement et comment sommes-nous censés composer avec le foisonnement des univers intérieurs qui nous habitent ?

Les artistes - Maria Del Mar Reyes Saez, Vincent Jutras, Jérémi Levesque, Natasha Patterson, Hugo Ragetly, Émilie Silliau, Julien Silliau, Emi Vauthey
Mise en scène - Gypsy Snider
  • horaires
  • vendredi 7 juillet 22h00
  • samedi 8 juillet 22h00
Les spectacles à venir
PRODUCTION CHÂTEAUVALLON

Ziryab

Produire, coproduire c’est accompagner les artistes dans leur démarche de création à travers des résidences, de la mise à disposition de lieux de travail, de l’accueil technique et financier.
Produire, coproduire, c’est aussi partager des aventures humaines et artistiques, tisser du lien entre le public et les artistes qui deviennent de vrais compagnons de route.
Chaque année, Châteauvallon-Scène Nationale accompagne plus d’une vingtaine de spectacles. Aujourd’hui, il s’agit de près d’une quarantaine de spectacles coproduits par Châteauvallon-Scène nationale qui sont présentés dans toute la France et à l’international chaque saison.

Daniel San Pedro a plusieurs fois expérimenté le mélange des cultures qu’il aime confronter, comme une invitation au voyage et à la poésie. Cette fois, il met en scène la biographie du musicien irakien Abu el-Hassan Ali ben Nafi, écrite comme un conte des mille et une nuits par Jesus Greus, historien et artiste espagnol. Daniel San Pedro franchit siècles et continents pour aller à la rencontre du surnommé Ziryab, et raconter son fabuleux périple jusqu’à Cordoue. Cette histoire vraie, récit à deux voix et en musique pourrait commencer par « Il était une fois à Bagdad »… La création aura lieu à Casablanca et la première en France à Châteauvallon où le projet est né sous forme de lectures en appartement dans les quartiers, les centres sociaux et les lycées.
Le spectacle est donc un retour à la source, mais aussi l’aboutissement du propre voyage de Daniel San Pedro, metteur en scène et interprète. Il a traversé la Méditerranée, travaillé avec Fatym Layachi et Mhamed El Menjra, mêlé le Français, l’Arabe et l’Espagnol aux sons de la musique Arabo-Andalouse inventée par Ziryab. Tout un symbole.