`
Du 2 juin au 3 juin

MY ROCK

J.C GALLOTTA

Danse

Memphis, années 50, Elvis Presley chante Heartbreak Hôtel. À New York, Merce Cunningham fait école. Parmi ses élèves Jean-Claude Gallotta, déjà fou de rock et de danse. Aujourd’hui le chorégraphe fait acte de mémoire en provoquant un rapprochement furieux, physique et sexuel, entre les mélodies du Velvet Underground, d’Iggy Pop ou des Clash et la danse contemporaine. Il entraine les corps des douze danseurs dans des ballets violents de rêveries, poèmes enragés, ivres de vie et de mort. Évocations brûlantes d’un rock pur, d’un art libre et électrique ! Une quinzaine de courtes séquences dansées remontent le temps du rock et de ses égéries comme un journal de bord mouvementé de deux histoires artistiques qui ne se sont jamais croisées. Jean-Claude Gallotta les fait se rencontrer avec l’énergie et la vitalité qui collent à ses semelles d’éternel adolescent, parfois même il intervient, il danse et parle.

Chorégraphie - Jean-Claude Gallotta
Re-création Automne 2015
Assistante à la chorégraphie - Mathilde Altaraz
Textes - Jean-Claude Gallotta, Claude-Henri Buffard
Costumes - Marion Mercier et Jacques Schiotto
Montage vidéo - Benjamin Houal
Avec les danseurs du Centre chorégraphique national de Grenoble - Alexane Albert, Agnès Canova, Ximena Figueroa, Paul Guello, Ibrahim Guetissi, Georgia Ives,
Bruno Maréchal, Bernardita Moya Alcalde, Jeremy Silvetti, Gaetano Vaccaro,
Thierry Verger, Béatrice Warrand et Jean-Claude Gallotta
  • horaires
  • vendredi 2 juin 20h30
  • samedi 3 juin 20h30
Les spectacles à venir
PRODUCTION CHÂTEAUVALLON

ZYRIAB

Produire, coproduire c’est accompagner les artistes dans leur démarche de création à travers des résidences, de la mise à disposition de lieux de travail, de l’accueil technique et financier.

Produire, coproduire, c’est aussi partager des aventures humaines et artistiques, tisser du lien entre le public et les artistes qui deviennent de vrais compagnons de route.
Chaque année, Châteauvallon-Scène Nationale accompagne plus d’une vingtaine de spectacles.

Aujourd’hui, il s’agit de près d’une quarantaine de spectacles coproduits par Châteauvallon-Scène nationale qui sont présentés dans toute la France et à l’international chaque saison.

Daniel San Pedro a plusieurs fois expérimenté le mélange des cultures qu’il aime confronter, comme une invitation au voyage et à la poésie. Cette fois, il met en scène la biographie du musicien irakien Abu el-Hassan Ali ben Nafi, écrite comme un conte des mille et une nuits par Jesus Greus, historien et artiste espagnol. Daniel San Pedro franchit siècles et continents pour aller à la rencontre du surnommé Ziryab, et raconter son fabuleux périple jusqu’à Cordoue. Cette histoire vraie, récit à deux voix et en musique pourrait commencer par « Il était une fois à Bagdad »…
La création aura lieu à Casablanca et la première en France à Châteauvallon où le projet est né sous forme de lectures en appartement dans les quartiers, les centres sociaux et les lycées.
Le spectacle est donc un retour à la source, mais aussi l’aboutissement du propre voyage de Daniel San Pedro, metteur en scène et interprète. Il a traversé la Méditerranée, travaillé avec Fatym Layachi et Mhamed El Menjra, mêlé le Français, l’Arabe et l’Espagnol aux sons de la musique Arabo-Andalouse inventée par Ziryab. Tout un symbole.