`

Création pour 10 danseurs et 10 musiciens
Direction artistique et chorégraphie Kader Attou

Kader Attou n’en finit pas de nous éblouir en convoquant deux univers a priori inconciliables ! Le chorégraphe fait rimer le hip hop avec Mozart et l’agilité des dix danseurs avec l’émotion déchirante des cordes. En mouvements amples, puissants et aériens à la fois, ils épousent les mille et une vibrations de la musique classique interprétée sur scène par dix instrumentistes de l’Orchestre des Champs-Élysées. Comme une évidence. Mais Kader Attou n’en est pas à son premier galop d’essai qui a déjà conjugué son écriture tout en muscles et en grâce avec Mozart, notamment à travers ce sommet de la musique funèbre qu’est le Requiem. Aujourd’hui, plus qu’une relecture, Un break à Mozart 1.1 fait entendre différemment le compositeur éternel, sous forme d’extraits, et voir autrement la gestuelle hip hop. Plus profonde, plus élégante… et tout aussi explosive.